CGT-TERRITORIAUX-AULNAY-SOUS-BOIS

CGT-TERRITORIAUX-AULNAY-SOUS-BOIS

Le MAC La Bourdonnais sacrifié !

Après le stade nautique, après le service social, maintenant la petite enfance !

 

Le MAC La Bourdonnais sacrifié !

 

L’annonce du mode de gestion en Délégation de Service Public (DSP) était prévisible pour la nouvelle crèche de la rue des Ecoles – Clémence Mentrel. La CGT avait déjà alerté les agents contre ce mode de gestion qui permet à une entreprise privée de gérer une mission qui relève du service public.

 

Mais nous étions loin d’imaginer que la municipalité s’attaquerait si tôt à une structure déjà existante – Le Multi Accueil Collectif La Bourdonnais – qui, de plus, est la structure ancrée dans un centre social du quartier de la Rose des Vents et dont l’accueil est en partie réservé à des parents en grande difficulté sociale.

 

C’est pourtant le projet qui a été présenté aux responsables du personnels en comité technique du 11 octobre dernier et qui sera soumis au vote du conseil municipal le            19 octobre prochain.

 

La CGT et les personnels de la petite enfance s’opposent à ce projet.

Les élus CGT en comité technique ont voté Contre.

 

Les arguments de la direction de la petite enfance sont irrecevables :

 

-         difficulté de recrutement pour la Ville : le délégataire n’aura pas de difficulté lui car c’est « son cœur de métier » et qu’ « il fait ça toute la journée ». Nos collègues du recrutement apprécieront…

-         contraintes budgétaires : d’après le rapport présenté en commission communale des services publics locaux, la différence entre la gestion en régie et celle en délégation présenterait une différence de coût « marginale ».

 

Alors pourquoi ce choix pour le MAC La Bourdonnais ? est-ce qu’à chaque déménagement ou reconstruction nos crèches municipales seront sacrifiées sur l’autel de la rentabilité. Car effectivement, l’entreprise qui sera choisie pour reprendre l’activité devra dégager une marge de profit. Est-ce là la vocation d’un service public ?

 

Non. Mais la municipalité choisit l’option de la rentabilité.

 

Assez de logiques gestionnaires !

 

Les enfants ne sont pas une marchandise !

 

Les personnels qui veillent à leur développement ne sont pas des pions !

 

Ce sont des agents publics qui chaque jour œuvrent pour rendre un service public de qualité pour les aulnaysiens et assurent du mieux possible le bien-être des enfants !

 

Rendez-vous mercredi 19 octobre à 20 h – salle du conseil municipal où ce point sera à l’ordre du jour



17/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres